Une belle série d'article en trois volets retracant les bilans de tout les gouvernements de gauche que connu l'Histoire de France.

      Une rétrospective intérréssante, montrant la force Florilège de meusres, de réformes et de d'initiatives, chacune sont auourd'hui considérés comme les grnads avancés (notamment socials) de ce siècle. Ce sont ces idées, ces valeurs dont le Parti Socialiste et le MJS aujourd'hui revendiquent.

       Il donc de notre devoir de retransmettre ce patrimoine, en montrant les résultats de la politique menait par notre camp, avec dèja se soucis de son peuple et son avenir. Nous prouvons une fois de plus par ce moyen que le PS s'incrit pronfondément dans une gauche forte, tout en restant adpté à son époque et au monde qui l'entoure.

BILAN DE LA GAUCHE AU POUVOIR DDE 1997 A 2000

Emploi et solidarité

  • programme de création de 350 000 emplois-jeunes (90% des emplois crées)
  • Loi d'orientation et d'incitation à la réduction du temps de travail 199 et 2000 (RTT - passage aux 35 heures) avec 30 000 accords d'entreprises
  • mise en oeuvre de la Loi de lutte contre les exclusions 1999 (baisse du chömage longue durée et des plus de 50 ans, renforcemment du droit au logement,..)
  • ouverture des Contrats de Qualification pour adultes
  • révalorisation du SMIC et des minima sociaux
  • allègemnt des cotisations patronales sur les bas salaires
  • instauration di guichet unique de création d'entreprise (coût réduit et baisse des cotisations sociales)
  • basculement de cotisations maladie sur la CSG permettant une augmentation de 1,1% du salaire net
  • programme d'action gouvernementale pour la société de l'information avec soutien accru aux entreprises innovantes
  • création d'un Sécrétariat d'Etat à l'Econime solidaire pour la rénovation juridique du statut de la vie associative, de la Mitualité
  • Loi de protection des personnes surendettés (janvier 1998) et aide aux surendettés
  • aide aux plus démunis (prime aux bénéficaire du RMI, de l'ASS, de l'AI et abandon des créances fiscales)
  • Loi sur la pacte civil de solidarité "PACS"
  • Loi de décembre 2000 visant à résorber la précarité dans la fonction publique
  • projet de Loi sur les retraites présentée à l'Assemblé en 2000
  • création de la prime pour l'emploi en 2001
  • création du congé de paternité en 2001
  • Loi instituant l'Allocation personnalisée d'autonomie pour les personnes âgées, en 2002

Fiscalité

  • baisse de la TVA, de l'impöt sur le revenu, de la taxe d'habitation (200 limmiards sur 4 ans)
  • suppression progressive de la part salaire sur la raxe professionnelle et allègement d'impôts pour les entreprises, surtout pour les PME
  • suppression du timbre fiscal sur les carte d'identité dn 1998 et du droit d'examen pour le permis de conduire
  • supprssion de la vignette auto en 2000
  • baisse de 30% en septembre 2000 de taxation sur le fuel domestique

Epargne

  • Loi "épargne et sécurité financière" en 1999 pour garantir des dépôts bancaires
  • taux d'épargne rélevé en 2000: livret A à 3%, PEP à 4,25%, PEL à 4,5%

Lois constitutionnelles

  • Loi sur la parité (juillet 199) favorisant l'égal accès des femmes et deshommes aux fonctions et mandats électoraux
  • Loi sur la limitation du cumul des mandats votée par l'Assemblée Nationale, mais amputée par le Sénat
  • Loi sur le quiquenat du mandat présidentiel adoptée par référendum en semptembre 2000
  • rétablissement du calendrier éléctoral en décembre 2000

Lois organiques

  • recrutemements exceptionnels de magistrats (février 1998)
  • adaptation du statut de la magistrature (juillet 1999)

Citoyenneté

  • Loi permettant l'inscription d'office des jeunes sur les listes électorales (novembre 1997)
  • mise en place d'instances pour les jeunes (Conseil permanent et Conseils départementaux)
  • Loi de suspension du Service National (octobre 1997) remplacée par un parcours de citoyenneté indifféremment des sexes
  • Loi sur l'accès à la Nationalité (du droit du sol) en mars 1998
  • Loi sur l'entrée, le séjour des étrangers et le droit d'asile RESEDA en mars 1998
  • plan de lutte contre les discirminations après la création en janvier 1999 de 115 commissions d'accès à la citoyenneté CODAC , en mars 2000
  • Loi sur le conseil de famille, en mars 1998
  • Loi Taubira du 21 mai 2001 sur la reconnaissance de la traite négrière et de l'esclavage comme crime contre l'humanité.

Solidarité territoriale

  • Loi d'orientation sur l'aménagemnt et le développement du territoire (juin 1999) avec le contre Plan Etat-Région 2000-2006
  • Loi d'orientation agricole (mai 1999) avec les contrats territoriaux d'exploitation
  • Loi sur l'intercommunalité (juillet 1999)
  • projet de loi Solidarité et Renouvellement Urbains (SRU)
  • renforcement de la présence de services publics de proximité (médiateurd,...)
  • obligation pour les communes de 50 000 habitants de se doter à terme de 20% de logmeentt sociaux

Sécurité et justice

  • Loi sur l'organisation des procès terrpristes (décembre 1997)
  • mise en place de centre éducatifs renforcés (CER) et création de 50 centrs de placement immédiats pour lutter contre la délinquance des mineurs
  • mise ne oeuvre d'une police de proximité
  • Loi sur la prévention et le répression  des infractions sexuelles et protection des mineurs (loi de 1998)
  • Loi d'accès au droit et résolution à l'amiable des conflits (décembre 1998)
  • Loi sur la mise en place d'une jsutice plus rapide, plus accessible et proche des citoyens à tous les actes de délinquance de faible gravité (juin 1999)
  • création de conseils départementaux de l'aide juridique (CADJ)et de Maisons de justice de proximité
  • Loi de renforcement de la présomption d'innoncente et des droits des vicitmes (mai 2000)

Education

  • plan de lute contre la violence scolaire (janvier 1998), avec plus d'encdrement, d'effectifs, de classes-relais,...
  • déconcentration des mutations des personnels du second degré
  • réformese pédagogiques à tous les niveaux et création de conseils de la vie lycéenne
  • création d'un diplôme de Licence professionnelle à l'Education Nationale
  • plan U3M (Université du 3ème Millénaire) dut la modernisation de l'enseignement supérieur et la reconnaissance BAC+5 à l'échelon européen
  • mie en place de connexions Internet dans les établissmeents scolaires et universitaires
  • plan de formation généralisée à tous les niveaux pour les nouvelles technologies de l'information et le communication avec création de diplômes "informatique, Internet et multiédia" (NTIC)
  • renforcemment du budget de la recherche dans les domaines scientifiques et technologiques

Santéloi sur le sport professionnel (décembre 1998)

  • loi pour le renforcement du dispositif de lutte contre le dopage (mars 1999)
  • création du 1er outil de veille scientifique et sanitaire d'Europe : l'agence française de sécurité sanitiare des aliments (AFSSA) et de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) en mars 1999
  • mise ne place du Plan triennal (1999-2001) de lutte contre les drogues
  • "droits de substitution" de médicaments génériques pour lutter contre la surconsommation des médicaments
  • mise en place de la Couverture Maladie Universelle (CMU) en javier 2000
  • réglementation stricte et contrôlée des semences contenant des OGM, dans le respect du principe de précaution
  • Loi sur la contraception d'urgence simplifiée et sur l'allongement de 2 mois du délai de l'IVG et sur l'aménagement de l'autorité parentale des mineures pour l'IVG (octobre 2000)

Environnement

  • application de la Loi sur l'air et du Plan national de lutte contre les cahngements climatiques et de la lutte contre les nuisances sonores
  • réformes de la législation de l'eau
  • véritable fiscalité écologique selon le principe "polleur ppayeur" par une taxe générale sur les activités polluantes
  • mise en place d'une procédure de classement de 33 sites naurels nouveaux à protéger
  • pas d'augmentation depuis 1997 de taxation sur l'essence sans plomb

Europe et International

  • Loi sur la Cour pénale internationale (juillet 1999)
  • lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux, adaptation de la Convention OCDE et Ue (juin 2000)
  • sous l'impulsion de la France, le COnsiel agricole del'Europe décide d'étendre les tests de dépistage à l'ensemble des bovins "à risque" (novembre 2000) et retrait sysrématique des tissus à risques à l'abattage
  • suspension temporaire et génrale de l'utilisation de farines animales (nomvemvre 2000) selon le principe de précaution
  • mise en place de programmes de recherche sur les maladies à prions et sur les tests de détection (juin 2000)
  • ratification de la convention de lutte contre les changements climatiques du protocole de Kyoyo en favorisant les énergies renouvelables et sur la biodiversité (juin 2000)
  • La Présidence frnaçaise de l'Union européenne (2ème semstre 2000) a adopté un agenda social pour faire de l'Europe un espace progrès social et de plein emploi. Elle a préparé une Europe de la défense, une réforme des institutions et l'amélioration du fonctionnement de l'Euro II
  • amplification de l'action du gouvernement françasi en faveur de la paix et de la démocratie dans le monde

     En novmebre 1999, 150 partis frères de l'internationale socialiste, et celui de l'Internationale socialisttes des Femmes, réafirmment leur principes fondammentaux pour la lierté, la justice sociale et la solidarité dans le monde. Ils dédendent à Pairs l'idée de démocratie, basée sur les doirts égaux pour les femmes et les hommes, sérieusement en danger dans beaucoup de régions du monde.

Sauvons cet héritage, et que vive la gauche et le socialisme !